Trois raisons d’élire notre monument vivant

Opinion. Dans nos contrées arabo-musulmanes, l'âge est un signe de sagesse. Et qui ose encore prétendre que notre monument vivant compte limiter la liberté d’expression, lui, qui a libéré même ses adversaires les plus acharnés? Voter Caid Essebsi est un devoir national. Tout autre choix ne serait que trahison

Lire la suite...
 
Ennahdha soutient-elle vraiment Marzouki ?

Jusqu’ici, l’alliance Marzouki-Ghannouchi ne paraissait fonctionner que dans le cadre d’une stricte hiérarchie, établie au lendemain des élections d’octobre 2011. Or un éventuel succès du candidat-président pourrait laisser augurer d’un grand chambardement, au risque de déplaire à Caid Essebsi, mais aussi à Ghannouchi.

Lire la suite...
 
Les djihadistes de Marzouki dévoilés sur Facebook

Ce sont les salafistes djihadistes et autres extrémistes islamistes qui ont assuré à Moncef Marzouki son score au premier tour des élections présidentielles, et son ticket pour la finale. Une vérité première claironnée dans les médias français par Béji Caid Essebsi qui ne croyait pas si bien dire. Et les terroristes en question revendiquent violemment leur action et osent même afficher leurs bombes sur Facebook. En voici quelques exemplaires en exclusivité.

Lire la suite...
 
8000 Tunisiens vivent des poubelles

En Tunisie, 8000 chiffonniers, hommes et femmes, fouillent les poubelles dans les rues et dans les décharges, à la recherche de matériaux recyclables: bouteilles, canettes, pain et les autres matériaux, selon les statistiques de la TAMSS (association tunisienne pour le management et la stabilité sociale). Ils travaillent sans aucune couverture sociale et s'exposent à des maladies graves en raison de leur contact direct avec les ordures.

Lire la suite...
 
Baroudi, du CPR à Al Jomhouri, jusqu’à Nida Tounes

Mahmoud Baroudi continue son périple politique. Il a en effet annoncé, ce mercredi 26 novembre, avoir rejoint les rangs de Nida Tounes. Baroudi a d’abord appartenu au Congrès pour la République (CPR), de 2002 à 2005. Il adhérera ensuite au Parti Démocratique Progressiste (actuel Jomhoury) sur la liste duquel il est élu le 23 octobre 2011.

Lire la suite...
 
Marzouki défie Caid Essebsi

«Il est inacceptable qu’Essebsi refuse de s’expliquer devant les Tunisiens. Sa conception de la démocratie est quelque peu vacillante». C’est ce qu’a affirmé Moncef Marzouki commentant ainsi le refus de son adversaire d’une confrontation directe lors d’un débat télévisé.

Lire la suite...
 
Officiel : 6% séparent Marzouki de Caid Essebsi

Béji Caïd Essebsi a obtenu 39,46% des voix contre 33,43% pour Moncef Marzouki. C’est ce qu’a affirmé l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), dans la matinée de ce mardi 25 novembre 2014. Si la hiérarchie présentée par les différents instituts de sondage a été respectée, il apparait cependant que l’écart réel (à peine 6%) entre les deux premiers candidats est loin d’être aussi grand qu’annoncé sur les différentes chaînes télé.

Lire la suite...
 
Caid Essebsi : «Je représente la Tunisie de l’avenir»

«Je représente la Tunisie de l’avenir parce que le programme ne dépend pas de l’âge du candidat mais de son état d’esprit». C’est ce qu’a affirmé Béji Caid Essebsi du haut de ses 88 ans, ce lundi 24 novembre, au lendemain des élections présidentielles, sur les ondes de Radio Monte-Carlo. «Si nous n’avons pas eu 51%, c’est parce que tout notre électorat ne s’est pas mobilisé» souligne-t-il.

Lire la suite...
 
Elections présidentielles : Les résultats selon 3C

Selon l’institut de sondage 3C, dont les résultats ont été communiqués par Hichem Guerfali, en ce dimanche 23 novembre sur Al Watanya 1 à 19h, Béji Caid Essebsi a recueilli 47,8% des voix, contre 26,9% pour Moncef Marzouki, le président de la République actuel. Hamma Hammami arrive en troisième position avec 10,2% des suffrages, suivi de Slim Riahi avec 5,4%, et enfin Hechmi Hamdi avec 3,5%.

Lire la suite...
 
Sept et demi : plaidoyer contre l’oubli

Nejib Belkadhi revient avec brio sur un épisode crucial de l’histoire de son pays. Il entraine le spectateur sur le chemin tortueux d’une démocratie balbutiante. Après avoir sillonné la Tunisie, le film est de retour au Cinémadart à la veille des Journées Cinématographiques de Carthage.

Lire la suite...
 
Caid Essebsi: L’expertise égypto-émiratie en renfort ?

Tribune. La visite du sulfureux magnat égyptien, Neguib Sawiris au siège de Nida Tounes où il a rencontré Béji Caid Essebsi a bénéficié d’une mansuétude médiatique remarquable, comme si l’on rendait compte de la visite d’un architecte de renom ou d’une diva. Par Omar Mestiri

Lire la suite...
 


Page 1 sur 68

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: