Mercredi, 03 Octobre 2012 23:45

9avrilLes cours seront suspendus durant trois jours à partir du jeudi 4 octobre à la faculté des sciences humaines et sociales de 9 avril, suite aux actes de violence et de destruction survenus, mercredi, dans l'enceinte universitaire. C’est en tous cas ce qu’a indiqué le doyen de la faculté, Noureddine Kridis.

Selon M. Kridis cité par l’agence Tap, la décision de fermeture de la faculté vise à apaiser la tension et à réparer les dégâts subis, notamment en termes d'équipements. Des bagarres ont éclatées, mercredi 3 octobres, entre les étudiants de l'Union générale tunisienne des étudiants (UGTE, islamisante) et ceux de l'Union générale des étudiants de Tunisie (UGET, gauche).

Lors de ces accrochages, une bombe à gaz a été utilisée contre les étudiants dont trois avaient été blessés et transférés à l'hôpital. Le doyen de la faculté a affirmé que «des intrus armés d'épées et de barres de fer ont envahi l'enceinte de la faculté», indiquant avoir alerté les ministères de l'intérieur et de l'enseignement supérieur de cette intrusion.

Cependant, M. Moncef Ben Salem, ministre de l’Enseignement Supérieur Moncef Ben Salem s’est dit contre la décision du conseil scientifique portant sur la fermeture pendant trois jours.

M. Ben Salem a indiqué, sur les ondes de Mosaïque FM qu’il effectuera dans la matinée du  jeudi  4 octobre 2012, une visite à la faculté «pour  inspecter la situation et examiner la possibilité de fermer la faculté, si nécessaire,  pour une demi-journée seulement».

Tunisie : Affrontements à l’épée à l’université
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: