On a brûlé Sidi Bou Said
Samedi, 12 Janvier 2013 21:00

sidibousaidLe mausolée de Sidi Bousaïd, situé dans le village qui porte son nom, a été incendié ce samedi 12 janvier, par des inconnus. L’incendie a ravagé cet héritage historique qui constituait aussi une véritable attraction touristique. Le scénario catastrophe qui a touché de nombreux mausolées similaires en Tunisie continue.

Pour ceux qui l’auraient oublié, Sidi Bou Said El Béji, de son vrai nom Khalaf Ben Yahia Tamimi El Béji, né en 1156 et originaire de Béja, a enseigné à Tunis, où il a vécu, avant de se rendre à La Mecque en 1207, pour y séjourner durant trois années. De retour en Tunisie, il vivra retiré, consacrant son temps à la prière, dans une mosquée de la Médina.

Il acquerra au fil des années, une si grande notoriété que le grand mystique soufi, à savoir Sidi Belhassen El Chedly suivra son enseignement. Il se retirera vers la fin de sa vie sur la colline qui porte aujourd’hui son nom, avant de mourir en 1231. Cette zaouia emblématique lui sera à cette époque érigée, en signe de respect, et par fidélité à sa mémoire. La voici des siècles plus tard détruite, brûlée, incendiée par des vandales.

On a brûlé Sidi Bou Said