Vendredi, 18 Octobre 2013 13:51

«Des plats surgelés de calamars contiennent en réalité de l’anus de porcs. Nous savons que des supermarchés en Europe ont réalisé des tests positifs sur ce type de produit». C’est Esther de Lange, une parlementaire européenne qui l’affirme, dans un entretien publié par le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

La députée néérlandaise a en effet effectué, pour le compte du Parlement européen, une enquête sur les dérives alimentaires à la suite du scandale des lasagnes à la viande de cheval en février dernier.

Sauf que selon le quotidien belge «Le Soir», la députée aurait relayé une rumeur colportée la première fois par une radio de Chicago, dans l'émission This American Life au mois de janvier dernier. On y parlait effectivement d'imitations de calamar qui serait élaboré avec du rectum de porc. Une légende urbaine, en somme. Tout ne serait-il pas si bon dans le cochon ? Toujours est-il que cette rumeur qu’une politicienne de haut vol a contribué à diffuser, risque de se propager comme une traînée de poudre. Surtout en terre d’Islam.

Légende du calamar à l’anus de porc
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: