Sondage: Pessimisme sur le Dialogue National
Mardi, 10 Décembre 2013 10:08

Plus d’un mois après le début du dialogue national, qui a été reporté au 14 décembre faute de consensus, un récent sondage réalisé par l’institut d’études marketing et d'opinions « Tunisie Sondage » révèle que les Tunisiens sont pessimistes par rapport à l’issue du dialogue national : 47% n’ont aucune confiance, 34% ont peu de confiance, 14% ont une confiance relative, 2% ont une grande confiance alors que 3% ne se prononcent pas.

Selon l’enquête réalisée en ligne du 5 au 8 décembre 2013 sur un échantillon de 1030 personnes, 81% des répondants ne sont pas surpris de l’échec du dialogue et 69% des sondés sont inquiets par rapport à ce blocage politique.

Les répondants expliquent l’échec du dialogue national par la domination des intérêts individuels des partis au détriment de l’intérêt général (65%), l’absence d’une volonté chez les partis pour trouver un compromis (33%) ainsi que par l’absence d’une vision  partagée sur l’avenir de la Tunisie (27%).

Enfin, par rapport aux solutions préconisées, la majorité des sondés (40%) optent pour une nomination d’un chef du gouvernement par le quartet organisateur du dialogue (UGTT, UTICA, – LTDH – Avocats), 30% sont pour la fixation immédiate d’une date pour organiser des élections, 13% estiment qu’il faut continuer avec le gouvernement actuel alors que seulement 5% sont en faveur d’une nomination du nouveau chef du gouvernement par le président de la République. 

Communiqué

Sondage: Pessimisme sur le Dialogue National
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: