Les employés de l’imprimerie officielle protestent contre la Présidence
Vendredi, 20 Décembre 2013 18:51

Mohamed Hnid, conseiller principal du président de la République, chargé de la communication, avait affirmé, lors d'une conférence de presse tenue le mercredi 18 décembre au Palais de Carthage, qu’il  suspectait que «la fuite du Livre Noir a eu lieu au niveau de l'Imprimerie officielle», soulignant que «la Présidence de la République poursuivra en justice l’éventuel responsable».

Sauf que cette déclaration n’a pas laissé les agents de l’imprimerie officielle sans réaction. Suite à ces accusations, ils ont en effet annoncé qu’ils  entament la semaine prochaine un mouvement de protestation.  Et le syndicat général de la culture et de l'information relevant de l’UGTT annonce dans un communiqué son «soutien de tous les mouvements de protestations menés par le syndicat de base et les agents de l'imprimerie officielle atteints dans leur dignité», soulignant refuser que «cette institution publique soit mêlée dans les querelles politiciennes ».

Les employés de l’imprimerie officielle protestent contre la Présidence