Ni fille de Meherzia Lâabidi, ni parente de Caid Essebsi
Jeudi, 02 Janvier 2014 18:59

Une même photo. Celle d’une jeune fille aux pieds nus, tenant ses escarpins à la main, arrêtée par un policier, alors qu’il fait nuit. Cette même photo a été présentée par certaines pages sur les réseaux sociaux comme étant celle de la fille de Meherzia Laâbidi, la vice-présidente de l’Assemblée Nationale Constituante. Pour d’autres, c’est de la petite-fille de Béji Caid Essebsi, le dirigeant du principal parti d’opposition qu’il s’agit.

Et dans les deux scénarios, la jeune femme est décrite comme étant arrêtée pour quelques abus commis sous l’effet de l’alcool, après une soirée arrosée pour fêter la nouvelle année.

Or il s’agit de pures calomnies. Les supporters des deux camps font ainsi circuler d’ignobles médisances, alors que la photo en question a été prise au Maroc, a été publiée par un journal en ligne marocain, et le policier en question est également, comme la jeune fille arrêtée, sujets du Royaume Chérifien. Une petite recherche sur Google Images l’atteste, et ne laisse pas de place au doute. Ce qui n’empêche pourtant pas les uns et les autres de continuer leur travail de sape, distillant l’intox, discréditant davantage une bataille politique qui verse désormais dans l’abjection, par réseaux sociaux interposés.

Ni fille de Meherzia Lâabidi, ni parente de Caid Essebsi
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: