Les deux Tunisiens d’Al Qaida qui valent 5 millions de dollars
Mardi, 25 Février 2014 10:13

Le Département d'État américain offre 5 millions de dollarsen échange d'informations menant à l'arrestation ou à la condamnation de l’un de ces deux Tunisiens. Il s’agit de Faker Ben Abdelaziz Boussora,  et d’Abderraouf Ben Habib Jdey, qui figurent dans la liste des terroristes les plus recherchés par le gouvernement US.

Selon le site gouvernemental américain «Rewards for Justice», «Abderraouf Jdey dit Farouq Al-Tunisi, est né en 1965 à Grombalia. Il a été lié à des membres d'Al-Qaida et impliqué dans la planification de détournement d'avions et d'opérations terroristes. On apprend ainsi que : «Jdey a quitté la Tunisie en 1991 pour émigrer à Montréal, au Canada qu’il a quitté en 1999 pour suivre un entraînement au combat et acquérir une expérience en Afghanistan jusqu'à la fin de l'an 2000. Il a participé à la lutte contre l'Alliance du Nord afghane et a déclaré son intention de mourir au Jihad. Jdey est aussi apparu dans une vidéo sur le martyre, qui a été découverte par la suite dans la maison d'un dirigeant d'Al-Qaida en 2001. Jdey est un complice de Faker Boussora».

Et voici ce que dit la note de RFJ sur Abdelaziz Boussora, alias Abu Yusif al-Tunisi, né en 1964 en Tunisie: «Agent formé par Al-Qaida, il a fait part de son intention de devenir un kamikaze. Boussora a quitté la Tunisie en 1988 pour résider en France. Il a quitté la France en 1991 et a immigré à Montréal, au Canada, faisant fréquemment la navette entre le Canada et la Tunisie dans les années 1990. (…) Boussora a quitté le Canada en 1999 et il se peut qu'il se soit rendu plus d'une fois en Afghanistan entre 1999 et 2000. Il a suivi un entraînement d'Al-Qaida pendant son séjour en Afghanistan, avant de retourner par la suite au Canada».

Voici donc deux Tunisiens listés aux côtés des terroristes considérés comme étant les plus dangereux au monde par le programme «Récompenses pour la justice» (Rewards for Justice, RFJ) qui a jusqu’ici versé plus de 100 millions de dollars à plus de 60 personnes ayant fourni des renseignements qui ont permis de déjouer des attentats terroristes au niveau international ou de traduire en justice les auteurs d'actes antérieurs.

A titre de comparaison, 10 millions de dollars sont offerts pour toute information menant à l’arrestation du Mollah Omar, et 25 millions de dollars sont promis à quiconque permettra d’appréhender Aymen Al Zawahiri, le successeur d’Oussama Ben Laden à la tête d’Al Qaida. Pour l'anecdote, on apprend également sur le site officiel de RFJ, que c’est ce même programme qui a permis l’arrestation des deux fils de Saddam Hussein, à savoir Oudai et Qousai en Irak occupée.

Soufia B.A

Les deux Tunisiens d’Al Qaida qui valent 5 millions de dollars