400 Tunisiens de retour de Syrie
Mardi, 25 Février 2014 10:58

«Le ministère de l’Intérieur ne dispose pas de statistiques officielles mais selon les estimations, 400 Tunisiens sont de retour de Syrie, et à leur arrivée en Tunisie, ils sont soumis à des poursuites judiciaires». C’est ce qu’a affirmé le ministre de l'intérieur, Lotfi Ben Jeddou, dans l’après-midi du lundi 24 février, après avoir été auditionné par les présidents des blocs parlementaires à l'Assemblée nationale constituante (ANC), lors d'une séance à huis clos présidée par Mustapha Ben Jaafar.

Ben Jeddou a indiqué que la réunion a été axée sur la situation sécuritaire dans le pays et les actes terroristes. Concernant la révision des nominations au sein du ministère de l'Intérieur, Ben Jeddou a assuré que la question ne se pose pas actuellement. «Pourquoi changer une équipe qui gagne ? », a-t-il lancé, expliquant que les directeurs disposent d'importantes informations sur les terroristes et oeuvrent avec sérieux à lutter contre ce fléau, il serait dommage de les changer. Interrogé sur l'éventualité de prendre des décisions strictes contre les jardins d'enfants coraniques, Ben Jeddou a affirmé que cela ne relève pas du domaine du département de l'intérieur, expliquant que le ministère est un appareil d'exécution qui met en application toute décision à l'encontre des établissements contrevenants. La menace terroriste provient plutot des mosquées et de l'Internet, a- t-il encore affirmé, dans une déclaration rapportée par la Tap. Sur les supposées tensions entre le ministre de l'Intérieur et le ministre délégué à la sureté, Ben Jeddou a assuré qu'il s'agit de simples rumeurs et que Ridha Sfar est un cadre sécuritaire confirmé.

 

400 Tunisiens de retour de Syrie