Tunisair licenciera 1700 employés en 2013-2014
Samedi, 29 Décembre 2012 01:48

tunisair«Tunisair a cumulé, à la fin du mois de juin 2012, un déficit de 72 millions de dinars». C’est ce qu’a annoncé Rabah Jrad, le PDG de la compagnie aérienne nationale tunisienne, lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 28 décembre, à la Bourse de Tunis.

Le principal problème selon le responsable ? Un effectif «pléthorique» de 8500 agents. Avec en plus facteurs aggravants, dont notamment le vieillissement de la flotte d’avions de Tunisair, et une organisation pas des plus efficaces.  

La solution ? «1700 employés du groupe seront licenciés durant la période 2013-2014, pour alléger les charges salariales», a annoncé Rabah Jrad. De plus, le PDG précise que «Tunisair ne remplacera pas les 329 agents qui partiront à la retraite au cours de cette même période et s’abstiendra également d’embaucher de nouveaux employés». De nouveaux recrutements n’auront lieu qu’en cas de nécessité absolue, mais uniquement dans le cadre de contrats de travail à durée déterminée. Reste à savoir ce qu’en pensent les syndicats de base de Tunisair, qui se sont déjà mobilisés, en octobre dernier, contre l’octroi de la 5ème liberté de l'air accordée à la compagnie aérienne qatarie.

tunisairMais selon M. Jrad, «ces mesures permettront à la société d’économiser 231 MD, sur la période 2013-2015». Le responsable précise cependant que «Tunisair a repris de l’altitude en 2012, avec pas moins de 3,8 millions de passagers comptabilisés, avec une moyenne de 100 vols par jour». Et les licenciements ne sont pas les seules mesures décidées dans l’attente d’un réel décollage.

Ainsi, le M. Jrad a évoqué le renforcement du réseau continental de Tunisair qui assurera des vols vers 20 destinations africaines en 2016, contre tout juste 4 actuellement. Dès le début de l’année 2013, la compagnie assurera des liaisons vers la République du Congo et le Burkina-Faso.

 Il est également question d'accroitre les fréquences des vols réguliers sur les marchés habituels et de réintégrer les filiales telles que Tunisair Technics et Tunisair Handling, dans le giron de la société mère.

 Cerise sur le gâteau, M. Rabah Jrad, a annoncé que la compagnie compte réaliser une augmentation relativement importante de son capital pour le porter à 180 MD contre 106 MD à ce jour. Pour ce faire, le responsable n’écarte pas le scénario de l’entrée d’un nouveau «partenaire stratégique» dans le capital de Tunisair.

Quant à la «flotte vieillissante», elle sera modernisée grâce à un investissement estimé à hauteur de 1500 millions de dinars, à condition que l’Etat appuie ces démarches sur le marché international des capitaux.

Lotfi B.C

Tunisair licenciera 1700 employés en 2013-2014