Open Data : Pas assez de transparence en Tunisie
Mercredi, 13 Novembre 2013 13:23

Question transparence, la Tunisie a encore de sérieux efforts à faire puisqu’elle a été classée au 55ème rang mondial sur un total de 77 pays, par le Baromètre de l'Open Data. Notre pays se retrouve donc clairement parmi les derniers de la classe, selon cet indicateur, qui analyse la volonté des gouvernements dans le monde de publier leurs données, et évalue la nature des données rendues publiques.

Et en l’occurrence, même au niveau arabe, la Tunisie est devancée par le Maroc (40ème), les Emirats Arabes Unis (44ème), le Bahreïn (54ème). Le trio de tête mondial est constitué du Royaume-Uni (1er), les USA (2ème) et la Suède (3ème position).

Le Baromètre de l'Open Data est un projet de recherche conjoint entre l'institution britannique indépendante Open Data Initiative et la World Wide Web Foundation (organisme de normalisation à but non lucratif).

Et en l’occurrence, l'Open Data (ouverture des données) constitue une pratique de publication de données librement accessibles et exploitables par les citoyens. Elle s'inscrit dans une tendance qui considère l'information publique comme un bien commun dont la diffusion est d'intérêt public et général.

D'après ce Baromètre, la Tunisie serait notée moyenne dans la mise en place d'une infrastructure nationale (63,52 sur 100), mais elle est notée médiocre aussi bien en termes d'impact de l'ouverture des données sur la politique, l'environnement, le social et l'économie (26,46 sur 100), qu'en matière de données publiées (10,98 sur 100).

Ces données ont trait au budget du gouvernement, aux dépenses de budget, aux horaires des transports en commun, au commerce international, aux résultats des élections, aux indicateurs de la santé, de l'éducation, de l'environnement…

Open Data : Pas assez de transparence en Tunisie
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: