Catastrophe agricole dans certaines régions selon l’Utap
Samedi, 09 Mai 2015 14:20

« L’important déficit pluviométrique  en avril jusqu’au début du mois de mai, va entraîner des catastrophes dans certaines régions et aggraver l'endettement du secteur céréalier » a affirmé  Abdelmajid Ezzar, le président de l’Union Tunisienne de l'Agriculture et de la Pêche (Utap), appelant à la réactivation d’urgence, du Fonds d'Indemnisation des Catastrophes Naturelles, en raison de la baisse de 40% de la récolte céréalière.

Selon des sources agricoles officielles, les estimations pour la campagne céréalière pour cette année varient de 15 à 18 millions de quintaux.
 Ezzar a évoqué dans un entretien avec l’agence Tap, l'absence d'assurance agricole, résultant des réticences des compagnies d'assurances outre l'accroissement de la pêche anarchique et intensive qui menace la richesse halieutique et la faiblesse de la couverture sociale pour les agriculteurs et les marins pêcheurs.

 Il a, aussi cité d'autres problèmes du secteur tels que le morcellement de la propriété, la situation des terres domaniales et collectives, autant de dossiers en suspens qui nécessitent une solution radicale.
 Le président de l'UTAP a averti des dangers de la libéralisation du secteur agricole dans le cadre des négociations avec l'Union Européenne, considérant que le secteur n'est pas encore prêt.
 S'agissant de la consultation nationale sur les terres domaniales agricoles, qui sera organisée le 20 mai, Ezzar a estimé qu'elle a été organisée dans l'urgence, préférant une organisation plus réfléchie.

Catastrophe agricole dans certaines régions selon l’Utap
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: