RSf : La liberté de la presse stagne en Tunisie
Jeudi, 12 Février 2015 11:17

Le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF) vient de sortir.  180 pays sont ainsi notés en fonction de leurs performances en matière de pluralisme, d’indépendance des médias, de respect de la sécurité et de la liberté des journalistes. La Tunisie (126e) gagne sept places pour cette édition. Cette hausse est toute relative puisqu’en performance absolue, le pays stagne.

Il reste qu’une stabilisation de la situation politique en 2014 profite aux activités d’information. En revanche, le nombre d’agressions commises à l’encontre des journalistes est toujours trop élevé et la mise en pratique des dispositions garantissant la liberté de l’information tarde à se mettre en place.

On notera cependant que l'Algérie, classée 121ème, gagne deux places par rapport à l'année dernière, et coiffe au poteau la Tunisie. La Mauritanie, classée 55ème, a grappillé 5 places, et fait figure de premier de la classe au niveau maghrébin. La Tunisie fera tout de même mieux que le Maroc, 130ème, et la Libye, en chute libre, à la 154ème  position, dégringolant ainsi 17 places perdues.

En tête de l’édition 2015 du Classement mondial de la liberté de la presse figurent, comme souvent, trois pays nordiques, la Finlande, première depuis cinq ans, la Norvège et le Danemark. A l’autre bout du spectre, les situations les pires sont relevées au Turkménistan, en Corée du Nord et en Erythrée, 180ème sur 180. La France figure à la 38ème place (+ 1), les Etats-Unis à la 49ème (- 3), le Japon à la 61ème (- 2), le Brésil à la 99ème (+12), la Russie à la 152ème (- 4), l’Iran à la 173ème (stable) et la Chine à la 176ème (- 1).

Selon communiqué

RSf : La liberté de la presse stagne en Tunisie
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: