Jeudi, 31 Octobre 2013 12:20

Vous êtes une jeune fille ou une femme vivant à Tunis ? Blasti vous propose de montrer des photos des endroits que vous chérissez tout particulièrement. Cela peut être votre endroit préféré, celui que vous fréquentez régulièrement, ou un lieu où vous aimerez être un jour.

Cet appel de participation se trouve sur le site internet www.blasti.tn qui a été lancé début octobre en Tunisie afin de s’adresser aux femmes et filles de Tunis. Le rôle de la femme dans la société prend une grande importance pendant cette période de transition très controversée que connaît actuellement la Tunisie.

Blasti, un projet d’art public et de mobilisation communautaire, a pour but de donner la parole aux femmes et, en même temps, d’améliorer le dialogue entre des femmes de divers profils, avec des visions différentes. Au début le projet était limité aux femmes vivant à Tunis, mais face au succès rencontré par le site web, l’équipe de Blasti a décidé d’ouvrir le projet a l’assemble des femmes vivant en Tunisie.

Le projet « Blasti – C’est ma place » se déroule sur plusieurs étapes.

1) Site internet – www.blasti.tn
Les femmes sont invitées de télécharger des photos de leur endroit préféré à Tunis sur le site internet puis de les localiser sur une carte avec un petit commentaire expliquant en quoi cet espace est le leur. Le résultat sera visible sur une carte interactive de Tunis où on voit des petits symboles rouges sur lesquels il faut cliquer afin de voir les photos. De cette manière, les perspectives différentes des filles et des femmes sont visibles.

2) Workshop de photographie (3 novembre – 12 novembre 2013)
Un atelier de photographie rassemblera une dizaine de différentes femmes, qui participeront à une formation professionnelle en photographie et réaliseront ensemble des projets de photographie sur la place des femmes dans les espaces publics à Tunis.. Le workshop débutera à la Maison des Arts, une institution de formation culturelle à Ariana pour se déplacer ensuite dans les autres quartiers. Le workshop commencera Dimanche, le 3 novembre.

3) Exposition avec un débat (29 novembre – 13 décembre 2013)
Les photos du workshop seront ensuite présentées dans une exposition à la Bibliothèque Nationale à Tunis, accompagnées d’un débat avec des acteurs sociaux et politiques pendant le vernissage le 29 novembre 2013. De cette manière, ces perceptions subjectives de femmes tunisiennes seront mises à la disposition du public.

Les initiateurs du projet sont Anja Pietsch, une photographe allemande et Dr. Miriam Stock, une géographe allemande avec leur organisation SocialVisions e.V.. SocialVisions e.V. est une association à but non lucratif basée à Berlin qui encourage les personnes à communiquer à travers la photographie. SocialVisions collabore avec des individus, des communautés locales et des organisations afin de mettre en oeuvre des projets de photographie participatives qui ont comme objectif d’apporter des améliorations significatives dans la vie des participants. Le projet Blasti est mis en oeuvre, conjointement avec des partenaires situé à Tunis: Dr. Christine Bruckbauer (responsable de l’exposition), Patricia Triki (photographe), Makrem Mestiri (site web et communications) et Faten (Maison des Arts). Le projet est subventionné par le “Institut für Auslandsbeziehungen” (ifa) du Ministère allemand des Affaires étrangères.

Communiqué

Blasti : Place préférée des Tunisiennes en photos
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: