Tunisie : La culture contre la tentation terroriste ?
Dimanche, 17 Novembre 2013 19:58

«Les maisons de la culture, les cinéclubs, le théâtre, peuvent protéger les jeunes de la tentation extrémiste, et de l'adoption de la violence et du terrorisme comme moyens d'expression. Or les médias n’ont pas assez mis en évidence l’absence de structures culturelles dans les régions de l’intérieur, les plus touchées par le terrorisme».

C’est ce qu’a affirmé M. Nasreddine Louati, journaliste de la chaîne qatarie Al Jazeera, en marge de la 10ème conférence internationale de Tunis sur les politiques culturelle et stratégies de développement, qui s’est clôturée samedi 16 novembre, au village Ken à Bouficha, dans le gouvernorat de Sousse, en présence d’universitaires, de chercheurs et d’artistes tunisiens, marocains, français et allemands.

Des témoignages autour d'initiatives culturelles et artistiques en Tunisie ont, également, été présentées, lors de cette manifestation. Le président de l'association « HIDHAB », Adnane Hilali a ainsi passé en revue le projet du centre culturel à Jebel Samama (Kasserine) et l'artiste Mohamed Ali Ben Jomaa a parlé de l'espace « El Makhzen » à la rue Bab Souika à Tunis.

Le débat a été axé sur l'importance du rôle de l'information dans l'instauration de la bonne gouvernance dans le secteur culturel, à travers la mise en exergue des régions intérieures où les activités culturelles sont quasi absentes. Cette situation est imputée au manque d'infrastructures de base nécessaires pour abriter les différentes manifestations culturelles et garantir leur pérennité, outre l'incitation des jeunes à y participer et mettre en relief leurs capacités créatrices.

Tunisie : La culture contre la tentation terroriste ?
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: