L’ultra-sioniste LDJ félicite la Tunisie

La Ligue de Défense Juive (LDJ) a «félicité les autorités tunisiennes pour avoir interdit d’entrée sur son territoire le dimanche 21 décembre à Youssef Boussoumah». C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué publié le vendredi 26 décembre sur le site officiel de la LDJ, une organisation ultra-sioniste.

Lire la suite...
 
Ibn Khaldoun éjecte Coca-Cola

Un panneau publicitaire vantant les mérites de Coca-Cola a été érigé devant la statue d’Ibn Khaldoun, au centre-ville de Tunis, en pleine avenue Habib Bourguiba, dissimulant en partie le monument. Une vision que M. Kamel Riahi, le romancier et directeur de la maison de culture Ibn Khaldoun,  n’a guère appréciée.

Lire la suite...
 
Affaire de l’IVD : Qui commande vraiment en Tunisie?

«La Tunisie d’aujourd’hui est un Etat africain sous-développé où les officiers de police commandent». Telle est la définition qu’a donnée Ayachi Hammami, l’avocat et militant de longue date des droits de l’homme, dans la soirée de ce vendredi 26 décembre lors d’une émission diffusée par Hannibal TV.

Lire la suite...
 
Arrestation de 27 djihadistes après l'attaque de Douar Hicher

27 salafistes djihadistes ayant participé, dans la nuit de vendredi, à une tentative d'attaque contre le poste de la Garde nationale à Douar Hicher ont été arrêtés. C’est ce qu’a indiqué ce samedi 27 décembre le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Mohamed Ali Laroui. «Ces arrestations font suite à des opérations de ratissage et après consultation du Ministère Public », a-t- il précisé.

Lire la suite...
 
Khémais Ksila : Carton rouge du SNJT

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a dénoncé, dans un communiqué publié ce vendredi 26 décembre, «l'agression gratuite perpétrée par l'élu à l'assemblée des représentants du peuple Khémais Ksila (Nidaa Tounes) après avoir quitté un plateau télévisé le 21 décembre courant sur Al-WataneyaI, à l'occasion des élections présidentielles 2014».

Lire la suite...
 
Avec Caid Essebsi, on n'est pas roulé dans la farine

Humeur.Tous les Tunisiens, de Bizerte à Benguerdane, aiment Béji Caid Essebsi, leur nouveau président, démocratiquement élu, que le Tout-Puissant  prolonge son souffle  et adoucisse ses jours. Il ne faudrait donc surtout pas croire ces infâmes propagandistes qui évoquent des histoires d’échauffourées au sud.

Lire la suite...
 
Le mamelouk crie victoire

Chronique. Nos mamelouks ont toujours veillé au grain. N’apprenez-vous rien de vos errements ? Nous importons nos supplétifs des terres les plus lointaines, pour vous inculquer à coups de trique, l’éternelle leçon. Et c’est par erreur que vous avez cru relever la tête, après une immolation.

Lire la suite...
 
Après Chalghoumi, Boujenah soutient Caid Essebsi

Michel Boujenah, le comique français d’origine tunisienne, apparaît dans une vidéo diffusée ce vendredi 19 décembre pour déclarer qui il soutient aux élections présidentielles de ce dimanche. Le comédien affirme avec enthousiasme que «Béji Caïd Essebsi est l’homme de la situation», soulignant qu’il est «possible que la révolution ne soit pas en train de nous emmener à la catastrophe».

Lire la suite...
 
Caid Essebsi : Trois vols pour 850 000 dinars sur Tunisair

Samir Ben Amor, ancien député CPR à l’Assemblée Nationale Constituante, a publié dans la mâtinée de ce vendredi 19 décembre 2014,  une facture de Tunisair relative aux voyages de Béji Caïd Essebsi à l’époque où celui-ci était chef du gouvernement en mars et mai 2011, vers de proches destinations, en l’occurrence, l’Algérie, le Maroc, et la France.  Sauf que le montant total est de 850 000 dinars, et il concerne uniquement les frais de transports.

Lire la suite...
 
Défendre les libertés est de droite selon «Jeune Afrique»

Hamadi Jebali «essaye de doubler Marzouki sur sa droite» selon Jeune Afrique. Comment cela ? En reprenant «presque mot pour mot, le discours des partisans du président-candidat Moncef Marzouki». Quels mots en particulier? Si Jebali «rompt aujourd'hui les amarres, c'est "pour servir les objectifs de la révolution", prévenir "un retour de la tyrannie" et se consacrer à la défense des libertés, qu'il estime menacées en cas de victoire de Nida Tounes».

Lire la suite...
 
Fatwa contre Kamel Daoud

Une fatwa a été émise à l’encontre de l’écrivain algérien Kamel Daoud, l’auteur du livre événement «Meursault, contre-enquête» qui a décroché le prix François-Mauriac, et qui a été à deux doigts de remporter le prix Goncourt. Le leader salafiste algérien Abdelfattah Hamadache l’a en effet accusé de «blasphémer» et de «mener une guerre contre l’Islam».

Lire la suite...
 


Page 7 sur 76

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: