«Gali ou gotlek» : Polémique à l’accent régionaliste
Lundi, 21 Avril 2014 11:51

Après avoir suscité la polémique en visitant l’ex-président américain Georges W. Bush à Dallas, Neila Charchour-Hachicha alimente la controverse en mettant en cause l’accent de Hamma Hammami, le leader du Front Populaire, apparu sur Nessma TV, dans la soirée du dimanche 20 avril. «C'est un drame ce galli wou gotlek. Barra orgod» a ainsi publié Mme Hachicha sur Facebook, provoquant une avalanche de commentaires.

 

 

Mais la réaction cinglante de la comédienne Leila Toubel ne se fera pas attendre. L’artiste regrettera  la «hogra» (mépris) et le «snobisme à deux sous», dont a fait preuve, selon elle, Neila Charchour-Hachicha. La femme de théâtre rétorquera, dans l’une de ces répliques dont elle a le secret : «En effet, il y a un drame madame: que vous soyez tunisienne».

Pour rappel, Mme Charchour s'était déjà distinguée par son appui aux USA dans leur guerre menée contre l'Irak. Et voici que cette polémique aux relents régionalistes intervient dans un contexte marqué par la libération des principaux accusés dans les procès des martyrs de la Révolution.

«Gali ou gotlek» : Polémique à l’accent régionaliste