Nida Tounes : Siège retiré à Kasserine pour violence et propagande
Jeudi, 30 Octobre 2014 08:59

La liste de Nida Tounes à Kasserine a été partiellement annulée pour fraudes électorales. C’est ce qu’a annoncé Chafik Sarsar, le président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE), ce jeudi 30 octobre. Sarsar accuse des membres du parti de Caid Essebsi de «distribution d’affiches, de tentative d’influence du vote des électeurs, d’agression d’un agent de l’ISIE, de collage d’affiches sur les murs du bureau de vote et de publicité politique».

En se basant sur les décisions relatives aux centres de collecte et des rapports émis par l'unité de contrôle de la campagne, le Conseil de l'Instance a décidé, à une majorité de 7 membres, d'annuler partiellement les résultats de Nidaa Tounès dans cette circonscription, et ce en vertu de la loi organique n°16 en date du 26 mai 2014 relative aux élections et aux référendums.

Au final, l’un des trois sièges accordés à Nida Tounes dans la circonscription de Kasserine a été attribué au parti d’Ettakatol. Ainsi, les sièges se répartissent de la manière suivante :

  • 2 sièges pour Nida Tounes
  • 2 sièges pour Ennahdha
  • 1 siège pour le Front Populaire
  • 1 siège pour l’Union Patriotique Libre
  • 1 siège pour le Congrès Pour la République
  • 1 siège pour Ettakatol
Nida Tounes : Siège retiré à Kasserine pour violence et propagande
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: