Orange Tunisie: Derrière le Summer Challenge, les synergies
Vendredi, 27 Septembre 2013 12:45

C’est sur une note jeune et festive que se sera achevée la cérémonie de remise des prix d’Orange Summer Challenge 2013, dans un restaurant branché des Berges du Lac, le mercredi 25 septembre. Le couronnement de deux mois d’été consacrés, par douze jeunes Tunisiens, à peaufiner leur application mobile.

Des participants déjà sélectionnés parmi 300 jeunes candidats désireux de se former au développement mobile. Quatre équipes constituées de trois compétiteurs chacune se sont donc formées, et ont présenté à l’assistance le fruit de leur labeur d’été.

Le premier prix est revenu à l’équipe qui a conçu l'application «Orange Developer Center Professional Network», réalisée par des étudiants de l’INSAT sur la plateforme iOS, avec pour objectif de mettre les profils des stagiaires d'Orange Developer Center à la disposition des professionnels. Mais les autres teams, auteurs des applications «Tun'University» (2ème), «Social Train» (3ème) et  «Masroufi» (4ème), n’auront pas démérité.

Comment défendre et présenter un projet
Et au-delà des considérations techniques, les jeunes participants auront appris comment ficeler un projet, mais aussi à le présenter, et le défendre avec les arguments appropriés. Les compétiteurs auront pour l’occasion, projeté un spot publicitaire, avec des images tour à tour amusantes, ou intrigantes, sur un fond musical entrainant. De quoi interpeler l’assistance, et capter son intérêt. Cerise sur le gâteau, on aura appris que c’est par eux-mêmes que ces étudiants auront réalisé leurs petits clips-vidéos de présentation. Les participants se sont même improvisés acteurs pour illustrer l’efficacité de la solution technique proposée, payant ainsi de leur personne pour arracher un sourire au jury, et gagner son adhésion.

L’équipe d’Orange Developer Center aura offert son encadrement, en proposant des pistes de réflexion, pour booster les énergies et les canaliser. En somme, le volet communicationnel, le «savoir-être», acquis au cours de cette expérience, vient compléter le savoir-faire enseigné dans les écoles d’ingénieurs et autres universités tunisiennes.

Au final, cet exercice devrait apprendre aux participants l’art et la manière de défendre un projet, et de convaincre d’éventuels investisseurs à miser sur ses qualités. Plus prosaïquement, des étudiants qui auront déjà fait l’expérience d’une intervention orale (et qui plus est, en français), devant une centaine de personnes, en présence des premiers responsables d’une société du calibre d’Orange, ne devront plus stresser outre mesure pour convaincre un éventuel recruteur, et arracher un emploi, même dans un contexte où la concurrence pour les postes est à couteaux tirés.

Responsabilité sociale
C’est qu’une «entreprise, se doit aussi d’être socialement responsable», soulignera Didier Charvet, le Directeur Général d'Orange Tunisie. Un concept qui se matérialise, selon lui, par «le développement du potentiel créatif et technique des étudiants, et en favorisant l’émergence d’un écosystème apte à favoriser les échanges entre les entreprises, et leur environnement social». Et en l’occurrence, «les applications mobiles se veulent aussi utiles que simples à utiliser, tout en apportant une vraie valeur ajoutée».

Or la «responsabilité sociale» de l’opérateur ne s’est pas limitée à la formation de la douzaine d’étudiants sélectionnés pour le Summer Challenge. Pour la seule année universitaire 2012-2013, plus de 880 étudiants, du Grand-Tunis, mais aussi du Kef, de Nabeul, Kairouan, Sfax et Gabès, ont été initiés sur les systèmes d’exploitation mobiles, grâce au programme développeur d’Orange.

Les experts du premier opérateur 3G en Tunisie, ont été présents dans 12 grandes écoles tunisiennes, (ISAMM, ENIT, ESPRIT, SESAME, ESEN, ESTI, SUP’COM et ISET) pour prodiguer des formations gratuites en matière de développement mobile. Et depuis le lancement du Programme développeurs en 2010, c’est plus de 2400 étudiants qui ont été initiés gratuitement aux systèmes d’exploitation mobiles en trois années.

L’Orange Developer Center ouvre également ses portes pour les étudiants désireux d’effectuer des stages d’été ou de fignoler leur projet de fin d’études, permettant à des centaines de jeunes Tunisiens d’accéder à une technologie de pointe, et de profiter de l’encadrement des experts les mieux qualifiés.

En définitive, si l’approche de l’opérateur se révèle aussi efficace, c’est parce qu’elle génère des synergies, et instaure de nouvelles dynamiques avec son environnement social et professionnel. Mais n’est-ce pas là les traits déterminants d’une stratégie gagnant-gagnant ?

Lotfi B.C

Orange Tunisie: Derrière le Summer Challenge, les synergies
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: