Des scientifiques tunisiens mettent au point un biocapteur innovant
Vendredi, 31 Janvier 2014 15:21

Des scientifiques tunisiens ont développé un biocapteur qui détecte les micro-organismes et les polluants biologiques évoluant en milieux liquides. Ce procédé mis au point par nos chercheurs est à la fois moins coûteuse et plus rapide à mettre en œuvre que les méthodes classiques. Cette nouvelle technique peut être utilisée par les industries pharmaceutiques ou alimentaires, ainsi que dans la recherche médicale.

Elle a été présentée  le jeudi 30 janvier lors de la soutenance d'une thèse de doctorat à la faculté des sciences de Bizerte. Cette trouvaille est le fruit de la collaboration de plusieurs laboratoires tunisiens, dont celui de la faculté de pharmacie de Monastir, et le laboratoire des nanotechnologies de l’Institut National des Sciences Appliquées et de Technologie à Tunis (INSAT).

Les biocapteurs utilisent un élément biologique pour détecter la présence d'autres éléments biologiques ou chimiques. Le docteur Mahjoub Aouni, spécialiste en microbiologie, et responsable du laboratoire des maladies transmissibles et substances biologiquement actives à la faculté de pharmacie de Monastir, souligne, dans une déclaration rapportée par la Tap, que «ce biocapteur est aussi efficace que les autres méthodes biologiques connues, avec en plus en l’avantage d’être facile à emporter sur le terrain».

Le scientifique tunisien précise : «La prochaine étape à laquelle pourrait participer les industriels intéressés, sera axée sur le développement de ce biocapteur».

Des scientifiques tunisiens mettent au point un biocapteur innovant
 

Newsletter

Anti-spam: Combien font 2+1?
Nom:
Email: