Mardi, 06 Mars 2012 14:18

prostitution tunisieLa police judiciaire a arrêté 30 adolescentes (âgées de 15 à 20 ans) accusées de prostitution, ainsi que 18 libyens et d’autres citoyens étrangers de nationalités notamment algérienne, malienne, koweitienne. Selon l’enquête, les libyens versaient 300 dollars en échange des « services» des prostituées.

Celles-ci sévissaient dans le quartier "chic" de Hay Ennasr, situé dans le gouvernorat de l’Ariana, au nord de Tunis. Selon des rapports médicaux, certaines jeunes filles n’étaient visiblement pas anciennes dans le «métier».

Cette hausse des cours des tarifs des prostituées aurait appâté bon nombre de jeunes filles que leurs parents recherchaient activement. En somme, ce que les Tunisiens subodoraient déjà, se révèle désormais au grand jour. A noter que dans certaines zones de la capitale, des studios et appartements sont louées à la semaine, voire à la journée, ce qui peut faciliter leur usage dans des activités légalement répréhensible. Reste à espérer que ce fléau social puisse être jugulé en apportant le soutien psychologique nécessaire à des adolescentes désorientées.

Moez E.K

Prostitution à Hay Nasr : 18 Libyens arrêtés
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: