Mercredi, 07 Mars 2012 16:44

Le président de la République tunisienne exige l’intervention des forces de sécurité à la faculté de Manouba, et exige que la situation soit traitée avec le maximum de fermeté pour que plus personnne ne songe à toucher au symbole national, pour lequel des martyrs sont tombés.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 7 mars, la présidence estime qu’il s’agit d’une «attaque menée contre l'un des symboles les plus importants de l'université nationale et de la conscience collective nationale». Rappelant que «des martyrs sont tombés au champ d’honneur dans notre lutte commune contre le colonialisme et l'oppression».

L’acte dirigé contre le drapeau est ainsi considéré par la présidence comme un «crime contre la patrie et ses martyrs». L’appel est donc lancé par la plus haute autorité de la Tunisie pour que « la justice et les forces de sécurité réagissent avec la plus grande vigueur et fermeté».

Moez E.K

Lire aussi: Pourquoi ils veulent défigurer la Tunisie

Le président de la République exige l’intervention de la police à Manouba
Bannière
Bannière

Annonces

Suivez-nous !

MagZik

Top 5 de la semaine

    Vos amis apprécient...

    You are here: